LA JONCTION

La jonction des 1° et 3° Armées U.S. à Houffalize pour fermer le saillant:

Pour refermer le saillant il restait à la 1° Armée au Nord et à la 3° Armée au Sud de réaliser la jonction. L’inimitié entre Patton et Montgomery allait cette fois jouer en faveur des Alliés.

Le 12 janvier, Patton décide que la jonction se fera à Houffalize. Il comptait y arriver le lendemain, avant l’Armée du Nord ; battant une fois de plus Montgomery à la course, comme il l’avait déjà fait à Messine lors de la campagne de Sicile.

Le 13 janvier, le 11th US Armored Division attaque vers Houffalize au départ de Longchamps aux portes de Bastogne.

Le 15 janvier, le 11th Armored Division est encore à 11 km de Houffalize alors que le 2nd Armored Division de la 1° Armée se trouve à Mont à 2 km seulement au nord de Houffalize.

Patton exige que Houffalize soit atteint le lendemain.

Dans la soirée du 15 une partie du bataillon de reconnaissance, sous le commandement du Major Michael Greene, quitte Bertogne et atteint Compogne vers 19 heures. La route directe étant fortement gardée par les Allemands, Greene décide d’aller vers Bonnerue et d’atteindre ensuite Houffalize par un chemin forestier. C’est une colonne de 60 véhicules qui se met en route à 23 heures. Lorsqu’elle pénètre dans les bois il lui reste à couvrir 4 km sur une piste forestière qui débouchait sur la hauteur de Houffalize.

Il lui fallut 3 heures pour franchir le ravin du ruisseau de Suhet dont les bords étaient verglacés et c’est finalement à 6h30 que la colonne déboucha des bois à 1 km de Houffalize.

Il faut noter ici qu’avant de pénétrer dans la forêt le major Greene a envoyé le peloton du lieutenant Lucas en reconnaissance par la route du nord qui aboutissait à un pont à hauteur du Moulin de Rensiwez. S’il trouvait la route et le pont libres il pourrait alors gagner Houffalize par la route venant de Nadrin.

Le 16 janvier à 6h30, Greene débouche de la forêt et avance vers Houffalize où il subit le tir nourri d’un groupe d’Allemands retranchés dans les ruines des premières maisons de la localité. Il déploie son unité et envoie une patrouille franchir l’Ourthe. Cette patrouille va rencontrer une unité de la 2nd Armored Division à 10 heures du matin.

Pratiquement au même moment, le peloton du Lieutenant Lucas, arrivé au Moulin de Rensiwez, y rencontre une patrouille de la 84th Infantry Division qui faisait partie de la 1° Armée.

Le 16 janvier à 10 heures, la jonction était donc faite, en deux points distincts,

entre des éléments de la 1ère Armée US du Gén. Hodges et de la 3ème Armée US du Gén. Patton à Houffalize et au Moulin de Rensiwez.

Jonction_Houffalize

Le saillant allemand est réduit et la ligne de défense allemande recule encore et passe à l’Est de la localité.

Le 17 janvier, ayant atteint tous ses objectifs, le Maréchal Montgomery décide de retirer le XXXème Corps britannique de la Bataille des Ardennes et de l’envoyer aux Pays-Bas afin de se préparer pour la grande opération qu’il projetait depuis longtemps vers l’Allemagne avec franchissement du Rhin : l’Opération Varsity.

contact : info@batarden.be
Chargement...